Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mbosso, s’est rendu à la résidence de Jean-Marc Kabund ce vendredi 14 janvier 2022, pour la première fois après la descente punitive effectuée par la Garde Républicaine dans son domicile de Kingabwa.

Mbosso s’y est rendu pour persuader ce dernier de revenir sur sa décision de démissionner de son poste du bureau de l’Assemblée nationale.

Au sortir de la rencontre, Mbosso s’est exprimé aux militants de l’Udps venus protester contre la démission de Kabund.

« Nous sommes tous unis derrière Fatshi béton. A l’Udps, le béton a derrière lui Kabund. Mboso, le président de l’Assemblée nationale, a derrière lui qui Kabund », a-t-il lancé.

Et de poursuivre : « 2022 est une année pre-électorale. Qu’on ne nous ensorcelle pas. Ouvrons les yeux. Les sorciers sont encore là. Tout est entre les mains de Dieu. L’Udps est dans les mains de Dieu ».

Immédiatement après, le président de l’Udps a été rappelé d’urgence par le président Félix Tshisekedi à la Cité de l’Union africaine.

Visiblement, l’homme reviendra sur sa décision prise, sans nul doute, sous la colère, se sentant humilié.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.