L’état des finances publiques se porte à merveille en République démocratique du Congo. C’est ce que l’on peut retenir sur l’évaluation et le suivi des mesures pour la mobilisation accrue des recettes de l’Etat.

Ministre du Budget Aimé Boji Sangara

En effet, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, complété par son collègue du Budget, Aimé Boji Sangara, a indiqué lors de la 52ème reunion du Conseil des ministres, que l’état de mobilisation des recettes publiques dans le cadre de mise en œuvre des mesures édictées par le Gouvernement est satisfaisant.

Il a révélé que pour le mois d’avril 2022, les recettes mobilisées ont été de 3 429 milliards de Francs Congolais ( près de 1,7 milliards $US), soit 188% de taux de réalisation par rapport aux prévisions mensuelles arrêtées à 1 821 milliards de CDF.

Ce pic historique atteint en un seul mois, dit-il, consolide la tendance haussière des recettes amorcée depuis mai 2021, justifiée du reste par quatre facteurs :

  • L’échéance fiscale d’avril consacrée au paiement du Solde de l’Impôt sur les Bénéfices et Profits ;
  • L’envolée des cours des matières premières à l’international (Cuivre et Cobalt) entrainant des retombées positives sur les chiffres d’affaires des entreprises minières ;
  • Le paiement des superprofits, une première depuis l’application du nouveau Code Minier ;
  • la digitalisation par le Logiciel Isys-Régies qui a consacré l’augmentation des recettes de l’ordre de 50% dans 19 provinces et de 100% dans celles placées sous état de siège.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.