Dans un communiqué rendu public ce samedi 28 mai 2022, le secrétaire général du Ministère de l’Économie, Célestin Twite Yamwembo, annonce la signature des arrêtés portant fixation des prix du carburant terrestre et d’aviation dans toutes les zones d’approvisionnement.

Ce réajustement des prix, selon le communiqué, est consécutif à la persistance des chocs exogènes liés à la hausse du carburant sur le plan international. Le même communiqué précise que le gouvernement a maintenu la subvention des prix du carburant à la pompe afin de préserver le pouvoir d’achat de la population à l’exception du jet A vendu aux compagnies internationales d’aviation.

Dès ce lundi 30 mai 2022, le prix du litre d’essence pour la zone ouest sera de 2 345 FC, 2 335 FC pour le gasoil et 1 995 FC le litre du pétrole. A la zone nord, ce prix sera de 2 800 FC le litre d’essence, 2 750 FC le gasoil et 2 300 FC pour le litre du pétrole. Le litre d’essence coûtera 2 800 FC pour la zone Est, 2 750 FC le gasoil et 2 300 FC le prix du pétrole. A la zone Sud, il sera de 2 845 FC pour le litre d’essence, tandis que celui de gasoil passe à 2 840 FC et 2 400 pour le pétrole.

Pour le carburant d’aviation, à la zone ouest, le prix sera de 2 996,97 FC pour les vols internationaux, 3 048,22 pour la zone Est et 3 247,27 FC pour la zone Sud.

Pour ce qui est des vols nationaux, le prix est de 1 725,43 FC pour la zone ouest, 2 506, 10 FC pour la zone Est et, enfin, 2 427,18 FC pour la zone Sud.

En l’espace d’un mois, c’est pour la deuxième fois que le prix du litre à la pompe soit revu à la hausse en République démocratique du Congo.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.