Les relations diplomatiques ou amicales entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, pourtant bonnes depuis l’investiture du Président congolais Félix Tshisekedi, sont à présent sous tension.

Le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a clairement accusé Kigali de soutenir la rébellion du M23, venue « agresser » son pays.

Au terme de son entretien, le week-end dernier, avec son homologue, Denis Sassou Nguesso, à Oyo, le Chef de l’Etat a accusé son homologue rwandais, Paul Kagame, d’avoir abusé de sa bonne foi.

« J’ai toujours soutenu qu’il fallait plutôt construire des ponts que de construire des murs. Cela a toujours été mon leitmotiv. Malheureusement, aujourd’hui, nous en sommes là où nous sommes. J’espère que la situation n’en restera pas là. Le fait de vouloir la paix, la fraternité et la solidarité n’est pas une faiblesse », a-t-il fait observer.

En 2019, Félix Tshisekedi s’était rendu disponible pour détendre les relations avec Paul Kagame en signant notamment des accords de coopération bilatérale. Cependant, aujourd’hui, elles se détériorent avec la résurgence du M23 dans l’est et l’intensification des combats avec l’armée congolaise le 19 mai dernier.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.