Le président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), Franck Diongo Shamba, a été acquitté ce mercredi 8 juin par la Cour de Cassation, dans l’affaire qui l’opposait à l’État congolais et trois éléments de la Garde Républicaine, sous Joseph Kabila.

Franck Diongo vient d’avoir gain de cause au niveau de la justice où il est acquitté.

Le chef de file du MLP avait été condamné en décembre 2016 à cinq ans de prison fermes par la Cour suprême de justice, faisant office de la Cour de cassation, avant d’être libéré en mars 2019 par la grâce présidentielle au lendemain de l’investiture de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême.

Il était poursuivi sous pour “arrestation et détention arbitraire de trois militaires de la Garde Républicaine”. Des accusations que lui et ses proches ont toujours rejetées.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.