C’est officiel. Le juge Dieudonné Kamuleta, élu à la majorité absolue président de la Cour constitutionnelle ce mardi 21 juin, a obtenu 9 voix sur les 9 votants.

Le nouveau patron de la haute cour était le seul candidat à ce poste.

Il sied de rappeler qu’après le départ de l’ancien président Dieudonné Kalumba, c’est le juge Kamuleta qui avait assuré l’intérim avant d’être officiellement porté à ce poste ce mardi à l’issue d’un vote.

le nouveau président de la Cour constitutionnelle est élu pour un mandat de trois ans, une fois renouvelable, comme le stipule l’article 158 alinéa 5 de la Constitution de la République démocratique du Congo.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.