Selon les chiffres provisoires annoncés lors de la 60ème réunion du conseil des ministres tenue vendredi 1er juillet 2022, le gouvernement congolais a dépensé 2.057,1 milliards de CDF contre 8.781,4 milliards de CDF en cumul annuel.

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi Kadima, a souligné quelques facteurs contraignants qui justifient cette pression sur le trésor public.

Il s’agit, entre autres, des dépenses exceptionnelles qui repésentent 11% de celles effectuées en juin 2022,
grâce à un paiement de plus de 68 millions USD en faveur de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), l’accroissement exponentiel des dépenses sécuritaires, conséquence logique de la guerre imposée à notre pays par le Rwanda, sous couvert des terroristes du M23 ; subventions de prix des produits pétroliers à la pompe de l’ordre de 58,2 millions USD en juin 2022.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.