L’ancien conseiller de Felix Tshisekedi en matière de sécurité vient de quitter kinshasa via l’aéroport de Ndjili.

Selon ses proches, Francois Beya est déjà dans les airs, à bord d’un avion médicalisé affrété par le président du Congo d’en face, Denis Sassou N’guesso.

Il sera interné à l’hôpital américain de Paris où il pourra atterrir samedi 20 Août.

Poursuivi pour complot contre le chef de l’Etat, celui que les Kinois ont surnommé “Fantômas” a bénéficié d’une liberté provisoire accordée par la haute Cour militaire pour des raisons strictement humanitaires.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.