La parcelle située à Kinshasa, sur le Boulevard du 30 juin, non loin de la Place dite Batetela, n’appartient pas à la Fondation Mzee Laurent-Désiré Kabila.

Pour preuve, son propriétaire a sollicité l’implication de la justice pour une évacuation. Car, pendant près de 18 années, il n’a pas pu bénéficier de frais de location. Lésé, il attend l’aboutissement de la procédure judiciaire du déguerpissement de ladite Fondation pour une exécution policière.

A en croire des témoignages, ce dossier n’a rien à avoir avec le ministère d’Urbanisme et Habitat, du fait que la parcelle en question est un domaine privé. Ce sont les 18 années d’arriérés de loyer impayés qui sont à la base de ce litige.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.