Les rebelles des forces démocratiques alliées ADF ont tendu une embuscade ce mercredi 14 septembre sur un véhicule des militaires FARDC sur la route Mbau-Kamango à la hauteur de PK17 en territoire de Béni. Au cours de cette attaque sanglante, quatre combattants ADF ont été tués et un officier militaire FARDC de même qu’un enseignant Mwange de l’institut Kamango vers 13 heures. Le lieutenant-colonel Mbonza Lucien était chargé de la logistique du 3402 régiment.

Selon le porte-parole des opérations Sokola1 grand nord, un véhicule de l’organisation non gouvernementale, PAM a été incendié par ces rebelles. Le capitaine Anthony Mwalushayi rassure que les éléments loyalistes poursuivent l’ennemi qui a pris la direction du parc national des Virunga.

« Les unités détachées sont en train de poursuivre les combattants vers la direction du parc national des Virunga. Dans les heures qui suivent, nous allons vous donner le bilan définitif de cette embuscade » renseigne Anthony Mwalushayi.

Cette embuscade intervient après qu’une autre a été perpétrée dans la nuit de mardi à mercredi par les ADF en chefferie de Bashu. Le bilan de cette attaque a fait état de deux civils tués à Katiri. Ces terroristes ont ensuite enlevé 5 personnes malades puis profané une Église catholique locale.

Malgré les opérations militaires lancées dans la région de Béni, ces djihadistes ne cessent de tuer, brûler des habitations et enlever les civils. Depuis 2014, plus de 5000 civils ont déjà perdu la vie dans ces attaques terroristes.

Néhémie Mbusa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.