Affaire Chebeya : bientôt la plaidoirie, vers la comparution de “gros poissons”

La Haute cour militaire (HCM) siégeant au second degré en chambre foraine, à la prison militaire de Ndolo, sur le double assassinat des défenseurs des droits de l’Homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, a repris l’instruction de ce feuilleton judiciaire.

D’après une source proche du dossier, la HCM pourra, dans son audience publique du mercredi 19 janvier 2022, entamer des plaidoiries afin de permettre à toutes les parties concernées dans cette affaire de présenter leurs moyens à charge ou à décharge des prévenus dans le box des accusés.

Il faut rappeler que les audiences avaient été interrompues quelques jours avant les festivités de fin d’année.

Avec la reprise de l’instruction, la Haute cour militaire pourra poursuivre son instruction là où elle s’est arrêtée, avec la confrontation des prévenus et renseignants aux dépositions du major Paul Mwilambwe. Ce dernier avait cité plusieurs personnalités et officiers supérieurs de l’armée dans ce dossier.
De “gros poissons” pourront, cette fois-ci, comparaître. Parmi eux, un ancien président de la République.

Depuis la réouverture de ce procès, la plus haute juridiction militaire du pays avait entendu le colonel Kongolo (à l’époque, major, chargé de la sécurité du général John Numbi Tambo Banza), Paul Mwilambwe, Doudou Ilunga et Jacques Mugabo.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :
Send this to a friend
Aller à la barre d’outils