Ceni: le Casc invite Félix Tshisekedi à investir “d’urgence” le bureau Kadima

Le Collectif d’Action de la Société Civile (Casc) dont Joseph Nkinzo est le coordonnateur national, regroupant en son sein des mouvements citoyens, organisations traditionnelles de la société civile, ainsi que des organisations féminines, qui suit de très près la situation qui prévaut actuellement en République démocratique du Congo à propos des tractations autour du processus électoral de 2023, appelle le président de la République, Félix Tshisekedi, à investir “d’urgence” le bureau Kadima récemment entériné par l’Assemblée nationale.

Cette structure lance un appel solennel à toutes les parties prenantes au processus électoral, de contribuer à la paix sociale en faisant preuve de retenue et d’apaisement. “Cela permettra à chacun de nos compatriotes de pouvoir mieux
accompagner la réforme électorale en cours, jusqu’à la date de la tenue des scrutins proprement dits”.

Le Casc demande à toutes les forces vives de la nation de se mobiliser comme un seul homme pour offrir au peuple congolais de meilleures élections possibles, dans l’optique de mettre ainsi fin aux récurrentes crises politiques post-électorales, et félicite les acteurs indépendants, entérinés par l’Assemblée nationale, de la composante Société civile.

En vue d’organiser, dans le délai constitutionnel, des scrutins crédibles et transparents, et d’éviter tout report ou glissement possible, le Casc invite le premier ministre à disponibiliser des ressources nécessaires au lancement du
processus électoral.

A l’Assemblée nationale, il lui est demandé de voter, dans un bref délai, la loi électorale, étant l’instrument de base dans la conduite du processus électoral, en tenant compte des reformes tel que voulu par le peuple par le truchement de la Société civile. A toute la Société civile, dans sa diversité, de soutenir et accompagner ses acteurs désignés à l’Assemblée nationale et d’exiger de ces derniers la redevabilité le long de ce processus.

Enfin, cette branche de la société civile invite le peuple congolais dans son ensemble à continuer de rester vigilant pour exiger l’organisation des élections démocratiques, libres, transparentes, et apaisées dans le délai.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :
Send this to a friend
Aller à la barre d’outils