Congo hold-up: Albert Yuma convoqué au parquet près de la Cour d’appel de la Gombe

Le massacre économique perpétré en République démocratique du Congo, révélé il y a peu au terme d’une enquête de 9 mois dont les conclusions sont couchées dans un document intitulé “Congo hold-up, fait déjà des victimes à Kinshasa.

C’est donc le début d’une série noire pour les proches de l’ex président de la République, Joseph Kabila.

Après l’ambassadeur Kikaya Bin Karubi, en cavale pour l’affaire des cartes Visa, c’est le tour du président du Conseil d’administrateur de la Gecamines qui est désormais dans les collimateurs de la justice.

Albert Yuma est convoqué ce vendredi 26 novembre au parquet près de Cour d’appel de Kinshasa-Gombe pour une communication lui concernant.

Le motif de la convocation est, sans nul doute, lié à l’affaire Congo hold-up dans laquelle ce millionnaire est également cité.

Toutefois, l’Inspection Générale des Financés (IGF) avait déposé, bien avant, une plainte sur le détournement à la Gecamines en 2012.

Dans l’audit de l’IGF, il est signalé un gigantesque scandale de 766 millions de dollars volés à la Gecamines.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :
Send this to a friend
Aller à la barre d’outils