Constitution : à 15 ans, la loi fondamentale plusieurs fois violée

18 février 2006 – 18 février 2021, cela fait 15 ans que la Constitution de la République démocratique du Congo a été promulguée par l’ex président Joseph Kabila Kabange, au terme d’un référendum populaire.

Aujourd’hui, 15 ans après, ce document a été plusieurs fois violé, bafoué, piétiné, ignoré, par le même régime qui a juré de le respecter et observer scrupuleusement les dispositions qui le composent.

Notez! Sous Kabila, les droits de l’homme n’étaient pas respectés, ni la liberté d’expression, les droits de manifestation…

Ce régime s’est même appuyé sur sa majorité mécanique pour réduire les tours de l’élection présidentielle, en passant de deux à un seul.

Ce, pour donner à un candidat président à l’élection de 2011, une position confortable en vue de battre Étienne Tshisekedi.

Avant la présidentielle de 2018, le législateur a instauré le système de seuil de représentativité pour donner au FCC la majorité des députés.

Des réformes sont envisagées notamment pour revenir à deux tours pour la présidentielle, mettre un terme à ce système de seuil…

Verlain H

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *