Coupe du Congo/ Renaissance – DCMP : rencontre de tous les enjeux et de tous les dangers

La Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa) a procédé, ce lundi 7 juin 2021, au tirage au sort des équipes devant participer à la 56ème édition de la Coupe du Congo.

D’entrée de jeu, il y aura des étincelles dans l’air suite au choc qui opposera le Daring Club Motema Pembe (DCMP) à son éternel rival, le Football Club Renaissance du Congo.

La rivalité entre les deux clubs ayant pris une autre tournure après la première victoire des “Bana Fibo”, ce duel à la coupe du Congo risque d’être le match le plus tumultueux de la compétition.

En effet, le perdant de cette confrontation sera purement et simplement éliminé alors que le vainqueur arrachera son visa de participation au tour prochain.

Des voix se lèvent déjà pour exiger la mise en place d’un dispositif sécuritaire spécial autour du stade des Martyrs de la Pentecôte ainsi que les quartiers environnants. Le huit-clos imposé par la Fecofa suite aux mesures restrictives pour lutter contre la Covid-19 ne changera pas grand chose.

Sauver sa saison

Ces deux équipes très populaires à Kinshasa viennent de connaître une saison compliquée. En ce qui concerne “Dora”, après avoir connu une élimination précoce aux interclubs de la CAF, est passé totalement à côté du championnat d’élite. Avec un parcours boiteux conclu à la Ligue 1 par le limogeage du coach Isaac Ngata, le DCMP va jouer sa dernière carte non seulement pour un titre, mais aussi pour une place qualificative aux prochaines compétitions continentales.

Pour cette édition qui va débuter, sauf changement de dernière minute, ce 10 juin à Kinshasa, 27 clubs y prendront part à savoir, 15 sociétaires de la Ligue Nationale de Football (Linafoot) qui évoluent à la Ligue 1 et 2, et 12 autres issus des ligues provinciales.

Renaissance n’est pas du reste. Après une crise administrative qui a réussi pratiquement à faire chavirer ce beau navire, l’équipe chère à Pascal Mukuna a failli être reléguée à la deuxième division de la Linafoot.

Le retour de Papy Kimoto n’a pas apporté les résultats requis. La seule consolation pour les “Renais” cette saison a été la toute première victoire en compétition officielle face au DCMP.

Ainsi, grâce à cette 56ème édition de la coupe du Congo, chaque club va activer les batteries afin de sauver sa saison.

Armando Mananasi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils