COVID-19 : Quels sont les symptômes du nouveau coronavirus ?

Les symptômes varient d’une maladie modérée à sévère des voies respiratoires s’accompagnant de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires. Certains groupes de personnes sont considérées comme “à risques”, c’est-à-dire âgées qu’elles semblent plus vulnérables à souffrir de symptômes plus sévères. Il s’agit essentiellement des personnes âgées et des personnes souffrant de maladies chroniques graves.

Que représente une infection au coronavirus (COVID-19) pour une personne en bonne santé d’une vingtaine, trentaine ou quarantaine d’années ?
La probabilité d’attraper le coronavirus pour une personne en bonne santé d’une vingtaine, trentaine ou quarantaine d’années est la même que pour n’importe quelle autre personne. On constate cependant peu de complications et donc de nécessité d’une hospitalisation liée au coronavirus pour cette tranche d’âge.

Qui sont les personnes considérées comme à risques ?
Il s’agit des personnes âgées de plus de 65 ans, des personnes diabétiques, présentant des maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales et des personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Les femmes enceintes sont-elles donc des personnes à risques ?
Il n’y a pas d’indication scientifique que les femmes enceintes soient plus sensibles à cette infection ou à ses conséquences. Il y a d’ailleurs peu de femmes enceintes parmi les patients les plus malades, ce qui est rassurant. De plus, on constate de manière générale très peu de contaminations graves pour les tranches d’âge où les femmes sont enceintes. Il n’existe aucune preuve qu’une infection durant la grossesse puisse avoir un effet négatif sur le fœtus ou que le virus puisse être transmis de la mère à l’enfant pendant la grossesse.

Les enfants ont-ils plus de risques d’être contaminés ?
Les enfants peuvent également être contaminés par le coronavirus mais ont peu de risques de développer une forme sévère de la maladie. Ils peuvent cependant facilement transmettre le virus, y compris s’ils sont asymptomatiques. Il est donc recommandé d’éviter pour le moment leurs contacts avec les personnes à risques, notamment leurs grands-parents.

Je suis une personne à risques, que dois-je faire ?
Restez chez vous autant que possible. Évitez tout contact avec des personnes extérieures à votre famille et suivez scrupuleusement toutes les mesures d’hygiène. Il est également préférable que les membres de la famille entrent le moins possible en contact avec d’autres personnes.

Source : https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/#011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *