Ceni/Assemblée nationale : vers un forcing pour l’adoption du rapport de la commission mixte

L’Union sacrée de la Nation, famille politique de Félix Tshisekedi, décide d’exhiber ses biceps pour faire adopter le rapport de la commission mixte sur la Ceni à l’Assemblée nationale.

Lors d’une délicate réunion à ce propos, vendredi 15 octobre, au Fleuve Congo Hôtel, dans la soirée, le mot d’ordre a été donné: “Le rapport sera adopté avec ou sans les députés de Moïse Katumbi et du FCC. Nous sommes majoritaires et il est temps de le prouver”, a déclaré un mammouth de la plateforme politique présidentielle.

Alphonse Ngoyi Kasandji, transfuge du FCC, a renchéri en soutenant que “l’Assemblée nationale doit remplir sa part de responsabilité” dans l’organisation des élections crédibles en 2023.

Entre-temps, le FCC n’entend pas se laisser faire. Les députés pro Kabila montent des stratégies pour contrer ce qu’ils qualifient de “coup de force”. Pour eux, l’épisode Kadima est une copie collée de Malonda. Il faudra donc administrer la même dose.

Mais du côté de Katumbi, plusieurs élus se sont ralliés à la position de l’Union sacrée de la Nation, se désolidarisant ainsi du puissant homme d’affaires sur ce dossier épineux de la Ceni.

C-RA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_USEnglish
%d bloggers like this:
Send this to a friend
Skip to toolbar