Epst: Après 35 jours de grève, les cours reprennent ce lundi 8 novembre à Kinshasa

Au terme de deux jours de travaux de la Commission urbaine extraordinaire tenus du 5 au 6 novembre 2021 à l’école Mokengeli à Kinshasa/Lemba entre le ministre provincial de l’Education ville de Kinshasa, Charles Mbutamuntu Lwanga, et tous les partenaires de l’éducation de la capitale, il a été décidé que les cours reprennent ce lundi 8 novembre 2021 dans toutes les écoles du secteur public qui étaient en grève depuis le 4 octobre, date de la rentrée scolaire. Ce, en attendant la suite des négociations de Mbwela Lodge à Kisantu, province du Kongo Central, entre le gouvernement et le ban syndical.

Délégués des enseignants des écoles catholiques, délégués des syndicalistes, Synecat, délégués des parents, abbé coordonnateur des écoles conventionnées catholiques, la société civile… tous ont opté pour la reprise des cours dans la ville de Kinshasa.

“Je m’estime heureux d’avoir obtenu de la part de tous les acteurs du secteur éducationnel un compromis. On a discuté avec les uns et les autres, et nous avons privilégié l’intérêt des enfants”, a déclaré Charles Mbutamuntu à la fin des travaux. Et d’ajouter, ” nous avons réaffirmé l’irréversibilité de la gratuité au niveau primaire : pas de minerval, pas de frais de bulletins ou de bibliothèque… Aucun frais à payer “.

Quant au secondaire, ” le souci est d’alléger la charge des parents. Le gouverneur Gentiny Ngobila prend bientôt un arrêté fixant les frais tels que proposés par la Commission urbaine extraordinaire “.

D’ores et déjà, selon ledit arrêté qui sera rendu public, les frais de fonctionnement concernent deux catégories des écoles : celles qui n’ont pas de moyens, c’est-à-dire, les parents d’élèves n’ont pas assez de moyens (par exemple à Mikonga, Maluku…) ; et celles qui ont des moyens (Collège Boboto, Lycée Bosangani…). Les frais de fonctionnement de la première catégorie nageront entre 20 000 FC, 30 000, 50 000… selon les besoins. Pour la deuxième catégorie, le seuil à ne pas dépasser est celui de 300 $US, pour des cas exceptionnels. Certaines écoles feront payer 50$, 100, 150 $US, d’autres 200$US, d’autres encore 250 et 300 $US. Il s’agit, en effet, d’un ” appui aux enseignants “.

” Nous demandons à tous les parents d’envoyer leurs enfants à l’école dès ce lundi 8 novembre “, a déclaré, à la clôture de la Commission, Kanyinda, un des délégués des parents. Quant à la représentante des enseignants catholiques, ” que les collègues enseignants reprennent la craie ce lundi à 7h30. Il n’y a plus de raisons de rester à la maison “. Et les syndicalistes des enseignants ” ont exprimé leur adhésion aux décisions prises dans cette Commission urbaine extraordinaire. Nous reprenons les cours”.

C-RA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_USEnglish
%d bloggers like this:
Send this to a friend
Skip to toolbar