Il est né un certain 12 novembre… Sambwa Pida Nbagui… ancien 1er commissaire d’État sous Mobutu

Jules-Fontaine Sambwa Pida Nbagui est né à Mbandaka, en République démocratique du Congo (RDC) le 12 novembre 1940. Il est décédé le 4 mars 1998.

C’est est un homme politique et économiste congolais qui a notamment été gouverneur de la Banque du Zaïre et Premier commissaire d’État du Zaïre (1er ministre).

Biographie

Jules-Fontaine Sambwa Pida Nbangui compte donc parmi les dignitaires du régime dictatorial du maréchal Mobutu. Premier commissaire d’État du 7 mars au 26 novembre 1988, il a quitté la terre des hommes à 57 ans.

Économiste outillé, il avait reçu une Distinction dans l’Ordre national de la Légion d’honneur.

Après avoir obtenu son diplôme de licencié en sciences économiques et financières à l’Université libre de Bruxelles en 1967, il a exercé les hautes fonctions suivantes au service de la République du Zaïre :
Conseiller économique au Bureau du Président de la République (1967-1969) ;
Directeur-adjoint du Bureau du Président de la République (groupe de conseillers du président Joseph Mobutu avec plusieurs autres jeunes universitaires congolais ;
Conseiller à la Banque du Zaïre (1969-1970) ;
Administrateur à la SOFIDE (1970) ;
Gouverneur de la Banque du Zaïre (de septembre 1970 à août 1977) ;
Directeur-adjoint du Bureau du Président de la République (de mars 1979 à août 1980) ;
Gouverneur de la Banque du Zaïre (d’août 1980 à avril 1985) ;
commissaire d’État à l’Économie et à l’Industrie (1985),
commissaire d’État au Plan (d’avril 1985 à septembre 1987) ;
Vice-premier Commissaire d’État du gouvernement zaïrois chargé des secteurs économique et monétaire (de septembre 1987 à avril 1988) ;
premier commissaire d’État du gouvernement zaïrois (d’avril 1988 à novembre 1988) ;
Président de la Cour de comptes (de novembre 1988 à janvier 1990);
Ministre des Finances et du Portefeuille dans le gouvernement Tshisekedi de 1997.

Parallèlement à ces fonctions, il a été enseignant à l’Université de Kinshasa où, rattaché à la Faculté des sciences économiques, il était titulaire du cours d’Économie internationale en licence en sciences économiques.

En séjour en Europe depuis 1991, Jules-Fontaine Sambwa avait poursuivi jusqu’à son décès, le 4 mars 1998, ses recherches et études sur le développement en Afrique subsaharienne. Par ailleurs, son souci de contribuer positivement à la réflexion des intellectuels de toutes origines sur l’émergence des États de droit en Afrique subsaharienne, l’avait amené à accepter, en 1994, le poste de Président du « Club Zaïre 2000 ».

Il a reçu les distinctions honorifiques suivantes :
Grand Cordon de l’Ordre national du Léopard (Zaïre) ;
Commandeur de l’Ordre de la Couronne (Belgique) ;
Commandeur de l’Ordre national de la Légion d’honneur (France) ;
Commandeur de l’Ordre national de la République tunisienne (Tunisie).

Fondation Sambwa

Une fondation portant son nom fut créée après son décès. Celle-ci octroie des bourses aux meilleurs étudiants (lauréats) des universités de Kinshasa. Parmi les lauréats ayant bénéficié de ces bourses, l’on peut citer Ghislain Batakela Ngalula (2003), Hugues Mokengoy (2006), Jules Ndambu (2008), Jean-Paul K. Tsasa Vangu (2009), Guillaume Kulonga Nana (2010), Dandy Matata Amsini (2012).

C-RA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_USEnglish
%d bloggers like this:
Send this to a friend
Skip to toolbar