L’an 1de l’alternance : “l’événement sera organisé avec la plus grande sobriété” (Conseil des Ministres)

La commémoration de l’An 1 de l’Alternance démocratique et pacifique du 24 janvier 2020 était à l’ordre du jour de la 15e réunion du Conseil des ministres présidée par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, à la Cité de l’Union Africaine, vendredi 21 décembre 2019.

En effet, en vue d’affermir la culture démocratique au sein de l’opinion nationale,
le gouvernement avait décidé de commémorer, le 24 janvier 2020, l’avènement de l’Alternance démocratique et pacifique advenue au
sommet de l’Etat.

Dans ce cadre, renseigne le compte-rendu de la réunion, “il n’a jamais été question, tenant compte de nos maigres ressources et de la situation de précarité que vivent beaucoup de nos compatriotes, de consacrer à cette commémoration un budget exorbitant de 6.000.000 $ US”.

Cet événement historique, ajoute-t-il, “sera organisé avec la plus grande sobriété”.

“Il y aura des cultes d’action de grâce à travers toute l’étendue du territoire nationale. Ce sera aussi l’occasion pour marquer des actions en faveur des populations vulnérables”, a dit le porte-parole du gouvernement.

Il sied de signaler que l’annonce faite jeudi 19 décembre 2019 par le ministre près le Président de la République, André Kabanda, sur le budget arrêté pour la commémoration de l’an 1 de la première alternance pacifique en République Démocratique du Congo, a sonné comme une provocation malsaine pour beaucoup d’observateurs.

Enervé par cette nouvelle dépense de 6 millions de dollars américains proposés pour l’organisation de cet événement, les Congolais, fortement inspirés en commentaires, tirent à boulets rouges sur le gouvernement dans la mesure où la majorité des Congolais vivent dans une crise socio-économique qui s’est aggravée depuis quelques mois.

MUAMBA MULEMBUE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_USEnglish
%d bloggers like this:
Send this to a friend
Skip to toolbar