Scandale de détournement à la Dgrk: l’Acaj félicite l’Aplc d’avoir saisi la justice

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) félicite le coordonnateur de l’Agence congolaise de prévention et de lutte contre la corruption (Aplc), Thierry Mbulamoki, d’avoir saisi, ce vendredi 19 novembre 2021, le procureur général près la cour d’appel de Kinshasa/Matete, des faits de “détournement présumé de deniers publics” à charge des responsables de la Direction générale des recettes de Kinshasa (Dgrk).

Il s’agit d’un combat mené par Félix Tshisekedi depuis son arrivée au pouvoir en République démocratique du Congo où la corruption a systématiquement plongé le pays dans le chaos.

A côté donc de l’Inspection générale des finances qui fait au quotidien là patrouille financière, l’Aplc peut donc, aujourd’hui, accompagner cette vision salvatrice pour l’économie et les finances publiques.

Créé le 28 mars 2020, l’Aplc est une structure en charge de la prévention et de la lutte contre la corruption, la fraude, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme en République démocratique du Congo.

Son coordonnateur, Thierry Mbulamoko, avait annoncé, il y a peu, un projet de loi en perspective d’actualiser la stratégie nationale anti corruption. C’était lors de l’atelier organisé par la commission nationale des droits de l’homme axé sur le thème : “Lutte contre la corruption et les droits de l’homme”.

C-RA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_USEnglish
%d bloggers like this:
Send this to a friend
Skip to toolbar