HUMAN RESCUE DRC inquiet de la situation sécuritaire des Défenseurs des Droits de l’Homme

rose mutombo

Dans une lettre datée du 20 juillet 2023 adressée à Mme le ministre d’État en charge de la Justice et Garde des Sceaux , HUMAN RESCUE DRC », une organisation non gouvernementale de défense et de promotion des droits de l’homme plaide pour l’amélioration de la situation sécuritaire des défenseurs des droits humains en RDC.

HUMAN RESCUE DRC  demande au Bureau Conjoint des Nations- Unies de l’Homme (Bcnudh)mais également à toutes les ONG militantes des Droits de l’Homme de monter au créneau pour dénoncer toutes ces violations aux Droits de l’Homme et de libertés fondamentaux des congolais afin que cesse toute force de tuerie, de violence et bavures policières sur les défenseurs des droits de l’homme sur l’ensemble du territoire de la République Démocratique du Congo.

L’Ongdh fait état des défenseurs des droits de l’homme Marcelin Kitinga, Blaise Makila, Freddy Ramazani,
Mwayuma Anne-Marie et
et d’autres , victimes de percussions en RDC dans le cadre de leur métier. HUMAN RESCUE DRC plaide pour la protection ces défenseurs des droits de l’homme.

Me William Wenga, Coordonateur National de HUMAN RESCUE DRC invite la Communauté Internationale à faire pression sur le Gouvernement Congolais pour garantir la justice de sorte que les criminels notamment ceux qui ont des responsabilités de commandement comprennent qu’il n’échaperont pas aux poursuites et aussi aux condamnations de la justice internationale à travers une justice transitionnelle. Kafikisha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :