Kalev Mutond se dit « prêt » à collaborer avec la justice

Objet d’une plainte déposée au parquet général près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe, l’ancien administrateur général de l’Agence nationale des renseignements (ANR), Kalev Mutond, se dit prêt à collaborer avec la justice. Mais il déclare, en outre, que « l’ANR est victime d’une propagande politicienne ».

Il regrette qu’on présente les agents de cette structure comme des « assassins », alors que  » personne ne sera capable de citer le nom d’un Congolais ou d’un expatrié tué à l’ANR », a-t-il déclaré ce lundi 22 février 2021 dans une interview largement partagée sur les réseaux sociaux. « Je pense que l’ANR et ses agents méritent et considération », a-t-il poursuivi.

Prêt à collaborer avec la justice

Kalev Mutond se dit « prêt » à collaborer avec la justice, concernant la plainte du bâtonnier Jean-Claude Muyambo. « Je dois collaborer avec la justice de mon pays. Je suis prêt à aller répondre des faits commis par l’individu Kalev, des faits matériels infractionnels », insiste-t-il.

Mais  » je ne peux pas, et je ne le ferai nulle part, sauf devant le président de la République, rendre compte des actes commis dans la gestion de service de l’État, comme ancien chef de la sécurité nationale. Je ne peux pas mettre l’État dans la rue », nuance-t-il.

Et s’il a pris part à une manifestation politique du FCC l’an dernier, c’est parce qu’il a demandé et obtenu sa mise en disponibilité à l’ANR. « Et j’ai choisi de me battre politiquement au sein du FCC », explique Kalev.

Néanmoins, ce dernier a reconnu que, comme dans plusieurs structures, il n’y a pas que des saints à l’ANR.  » Il y a certainement quelques agents qui commentent des bévues que nous responsables n’encourageons pas », conclut le flic.

Mira M

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *