Lutte contre les violences: Chantal Yelu et Pramila Patten pour une seule vision

Arrivée à Kinshasa ce jeudi 28 novembre, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies chargée de la question des violences sexuelles, Pramira Patten, a echangé, jeudi 28 novembre 2019, avec la Conseillère spéciale du Chef de l’Etat en matière de la Jeunesse et Lutte contre les Violences faites à la Femme, Chantal Yelu Mulop.

A l’issue de leur entretien, la Représentante spéciale du Secrétaire général a rassuré qu’elle partage la même vision avec la Conseillère spéciale du Chef de l’Etat contre les violences sexuelles. “Notre combat est contre l’impunité”, a-t-elle déclaré dans un ton ferme.
Pour Mme Patten, les violences sexuelles liées aux conflits ne sont pas des “dommages colletéraux”, avant de marteler que ces abus sont évitables. Raison pour laquelle, les deux parties ont décidé de consolider leurs efforts afin de mettre fin à ces violences.

” Nous souhaitons travailler davantage sur la prévention”, a dit la Représentante spéciale du Secrétaire général.
Elles ont également discuté de la collabaration devant exister entre les deux personalités, et du soutien logistique qu’apporterait le bureau de Mme Patten à celui de Mme Yelu.

Après une visite en 2017, la Représentante spéciale qui a foulé le sol congolais pour la deuxième fois, a noté beaucoup de progrès contrairement au constat fait par son prédecesseur en 2010 qui avait qualifié la République Démocratique du Congo de “la capitale du viol”. Elle a souligné tout de même qu’il y a encore un chemin à parcourir parce que le combat n’est pas encore terminé. ” Il faut consolider les gains, travailler davantage, et que ce travail soit vraiment axé sur la prévention et les victimes. Il est aussi important d’aborder les causes profondes de cette violence sexuelle, notamment la discriminarion à l’égard des femmes et l’inégalité du genre”, a-t-elle poursuivi.

La visite de Mme Patten a pour but d’apporter une replique plus structurée au communiqué conjoint signé entre le gouvernement congolais et les Nations Unies dans la lutte contre les violences sexuelles. Il est aussi question pour elle d’affirmer son soutien au nouveau président de la RDC, Félix Tshisekedi, et à son gouvernement, ainsi qu’à la Conseillère spéciale, Mme Yelu.
A la fin des échanges, Mme Patten a été trés émue de recevoir de la part de son hôte un portrait symbolisant les femmes de toutes les races.

TS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :
Send this to a friend
Aller à la barre d’outils