Marche de Lamuka: la CPI saisie

Lamuka/section Diaspora a déposé, vendredi 10 septembre, un mémorandum au bureau du procureur de la Cour pénale internationale pour que ce dernier documente les violations des droits de l’homme qui seront enregistrées lors de sa marche prévue le 15 septembre, bien que le gouverneur Gentiny Ngobila ne l’a pas autorisée.

” Toute répression violente de la police sera documentée, ne restera pas impunie et le régime actuel en sera tenu pour responsable “, a déclaré un responsable de Lamuka.

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a annulé l’organisation de la marche pour raison de Covid-19.

Cette manifestation a pour objectif de dire non à la politisation de la Ceni, au glissement du calendrier électoral et à la fraude lors des élections en 2023.

Fayulu et Muzito qui ont présenté dernièrement leur calendrier électoral, fixant la présidentielle au 23 octobre 2023, s’opposent à tout glissement.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :
Send this to a friend
Aller à la barre d’outils