Meeting de Lamuka: Fayulu s’attaque au RAM, critique l’état de siège et annonce une nouvelle marche pour le 16 octobre

Comme annoncé, le duo Fayulu – Muzito était en meeting populaire ce samedi 9 octobre 2021 au terrain Sainte Thérèse dans la commune de N’djili. Face aux militants de Lamuka en effervescence, Martin Fayulu a annoncé une marche pacifique pour le 16 octobre prochain afin d’exiger la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Le leader de Lamuka s’est aussi attaqué au Registre des appareils mobiles (RAM) qui, d’après lui, est illégal. Pour ce faire, il a appelé l’Inspection générale des finances (IGF) à enquêter sur cette taxe.

Martin Fayulu a également critiqué l’État de siège instauré en Ituri et au Nord-Kivu.
“Cet état de siège n’est pas vrai. En réalité, ils sont en train de chercher comment ils vont voler nos ressources naturelles. Et nous n’allons pas l’accepter. Ils ont fabriqué des usines sur place pour piller l’or et le coltan du Congo”, a-t-il déclaré.

Intervenant sur le même sujet avant Martin Fayulu, le député national Jean Baptiste Kasekwa a fait son bilan de l’état de siège.
“Le bilan de l’état de siège se présente comme suit : depuis le 6 mai jusqu’au 9 octobre, l’état de siège a déjà fait 156 jours. Durant tous ces jours-là, il y a eu au total 917 civils tués. Au premier mois de l’état de siège, au mois de mai 2021, il y a eu 210 civils tués. Ce qui veut dire qu’il y a au moins 7 personnes qui sont en train de mourir par jour”, a-t-il déploré.

Au cours de ce rassemblement, Martin Fayulu a été investi nouveau coordonnateur de la coalition Lamuka, en remplacement d’Adolphe Muzito.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
%d blogueurs aiment cette page :
Send this to a friend
Aller à la barre d’outils