Nord-Kivu : des morts parmi les 200 000 déplacés en raison de conditions de vie déplorables.