Pour se maintenir au gouvernement, Marc Ekila cherche la tête de Chérubin Okende