fbpx

RDC : manifestants anti-Rwanda et ougandais et la communauté internationale dans les rues de Goma.

img 20221031 wa0009

Les activités socio-économiques sont restées paralysées toute la journée de ce lundi 31 octobre dans la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Ceci fait suite aux messages de la société civile locale réclamant une manifestation anti-Rwanda.

remasterdirector v0
Avec des calicots, ces manifestants ont condamné l’agression du Rwanda et le silence de la communauté internationale face aux actes de trahison envers la république démocratique du Congo.

Lors de la première journée d’une série de manifestations condamnant le soutien du Rwanda au mouvement M23, les résidents étaient visibles dans les rues.

Avec les calicots, ces manifestants condamnent l’agression du Rwanda et le silence de la communauté internationale face aux actes de trahison commis contre la République démocratique du Congo. Ces derniers qui scandaient des chants hostiles aux pays agresseurs, demandaient en même temps l’intervention de la Russie et de la Chine aux côtés de la RDC.

Pendant que les manifestants scandaient des chansons hostiles aux dirigeants du Rwanda et l’Ouganda à la petite barrière, des tirs de sommation ont été attendus pour disperser ces derniers qui voulaient entrer au Rwanda. Étant donné la situation sécuritaire inquiétante dans sa province, le gouverneur militaire du Nord-Kivu a appelé son peuple à l’unité pour vaincre l’ennemi.

” Convaincu que c’est dans l’unité que nous devons faire face à l’agression dont notre pays est victime, le gouverneur de province demande à la population d’éviter des conflits intercommunautaires inutiles qui ne profiteront qu’à l’ennemi. En outre, il invite la société civile et les mouvements de citoyens à s’abstenir des manifestations populaires susceptibles d’encourager l’infiltration de l’ennemi”, a écrit le gouverneur militaire du Nord-Kivu.

A Butembo, les organisations de la société civile ont appelé mardi pour les journées de la ville morte. Ces mouvements de manifestations arrivent pendant que des affrontements sont toujours signalés dans les agglomérations proches de Goma qui sont sous l’emprise du mouvement insurrectionnel M23.

Néhémie Mbusa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
Ouvrit chat
Hello 👋
Pouvons-nous vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights