fbpx

RDC-Sécurité : 100 réfugiés congolais enlevés par les rebelles du M23

les réfugiés

La rébellion du M23 pourrait constituer une menace permanente pour les habitants de Bunagana en territoire de Rutshuru si rien n’est fait pour anéantir cette rébellion. Encore une fois, ces combattants ont enlevé environ 100 réfugiés congolais ce dimanche 11 septembre dans cette entité.

Selon la coordination de la société civile du Nord Kivu qui livre la nouvelle, ces réfugiés à bord de deux véhicules figurent parmi eux des femmes, des enfants malades et des homes. Cette structure citoyenne révèle que ces vulnérables ont été conduits tous à Bunagana, une entité frontalière entre la RDC et l’Ouganda, zone sous contrôle des rebelles M23.

Son vice-président déplore cet acte de kidnapping et appelle les autorités congolaises à travers l’armée à traquer ce groupe terroriste. Monsieur Edgar Mateso regrette que l’armée loyaliste ne joue plus son rôle de protéger les paisibles citoyens et leurs biens

” La société civile alerte sur l’enlèvement d’environ 100 réfugiés congolais ce dimanche 11/09/2022 par le M23. Ces réfugiés venaient de Nakivale pour Kitogoma. Jusqu’à présent ils sont entre les mains des terroristes. La population n’arrive pas à comprendre pourquoi l’armée congolaise a choisi d’abandonner cette zone entre les mains des terroristes de la RDF/M23″, s’exclame cet animateur de la société civile dans une dépêche parvenue à cretroactuel.com.

Depuis l’occupation de Bunagana par la rébellion du M23, des exactions sont signalées par les organisations de la société civile. Dans deux déjà d’occupation, les civils sont tués, torturés, et d’autres contraints aux travaux forcés par les rebelles de ce mouvement insurrectionnel.

Néhémie Mbusa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
Ouvrit chat
Hello 👋
Pouvons-nous vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights