Rétro 2022: quelques évènements qui ont marqué l’année

tshisekedi felix tribune onu

Voici quelques évènements qui ont marqué l’année 2022 aussi bien sur le plan politique, diplomatique que social en République démocratique du Congo

14 janvier : JM Kabund démissionne du bureau de l’Assemblée nationale

19 janvier : Félix Tshisekedi prend la présidence tournante de la CEEAC

2 février : 25 personnes meurent par électrocution à Matadi Kibala

28 mars : le M23 reprend les activités militaires à l’Est de la RDC

4 mai : Matata Ponyo se déclare candidat à la présidentielle de 2023

16 juin : les députés nationaux Adolphe Muzito, Henry Mova, Marie-Ange Lukiana, Papy Niango… invalidés pour absentéisme

23 juin: dossier 100 jours : la Cour d’appel de Kin/Gombe annonce l’acquittement de Vital Kamerhe

14 juillet : Martin Fayulu investi candidat président en 2023 au terme d’un congrès de son parti

20 juillet : Franck Diongo se déclare candidat à la présidentielle de 2023

25 juillet : JM Kabund livré à la justice

Août : début du conflit Teke – Yaka

18 août : la RDC prend le bâton de commandement de la SADC

20 septembre : Félix Tshisekedi dénonce l’agression rwandaise à la 77ème Assemblée générale de l’ONU

4 octobre : Félix Tshisekedi restructure le commandement des Fardc et procède à plusieurs nominations

29 octobre : l’artiste Fally Ipupa livre un concert au stade des Martyrs de Kinshasa. Plusieurs fans décédés

31 octobre : l’ambassadeur rwandais Vincent Karega expulsé de la RDC

24 novembre : un accord de cessez-le-feu signé entre Kinshasa et Kigali à Luanda

26 novembre : la Ceni publie le calendrier électoral du cycle 2022 – 2027

29 novembre : massacre de Kishishe par le M23, plus de 270 morts

4 décembre : marche des chrétiens catholiques contre la balkanisation de la RDC

6 décembre : conclusion des pourparlers de Nairobi

10 décembre : décès de l’artiste Tshala Muana

13 décembre : une pluie diluvienne s’abat sur Kinshasa et fait 169 morts, coupe la RN1 en deux au niveau de Matadi Kibala et cause d’énormes dégâts matériels

16 décembre : Moïse Katumbi quitte l’Union sacrée de la nation et annonce sa candidature à la présidentielle de 2023

20 décembre : le Conseil de sécurité de l’ONU lève la mesure de notification sur l’achat d’armes et de matériels militaires

À noter que la promulgation du budget 2023 par le président de la République intervient le 31 décembre. Il s’agit du dernier événement qui clôturera, sans nul doute, l’année 2022.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :