Course au perchoir de l’Assemblée nationale : Kamhere un forcing honteux !

Vital Kamerhe, malgré un passé entaché par des scandales financiers, se positionne activement pour la présidence de l’Assemblée nationale de la RDC. Il est perçu comme opportuniste et peu fiable, notamment en raison de son comportement clientéliste et de son manque de soutien affiché par le Chef de l’État et l’Union sacrée. Les observateurs expriment des réserves quant à sa candidature, étant donné les risques d’abus de pouvoir et les leçons du passé.

Oblitération du droit de la défense par la Ceni : un défi à relever par la Cour constitutionnelle

Dans une tribune aux allures d’une réflexion scientifique, Serge White Ndjibu, Rapporteur adjoint du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (Csac), fait une analyse fouillée sur l’ « Obligation du droit de la défense par la Ceni : un défi à relever par la Cour constitutionnelle »

Enjeux politiques : le PFC prêche la cohésion nationale et affûte ses armes pour les élections de 2028

À l’occasion du 23ᵉ anniversaire de l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila et du 63ème anniversaire de l’assassinat de Patrice-Emery Lumumba, le Parti fédéral chrétien (PFC) d’Auguy Kipasa, notable du Nord-Kivu, appelle tous les Congolais, de l’opposition comme du pouvoir, à la cohésion nationale pour tirer les dividendes des sacrifices ultimes consentis par les deux héros nationaux, surtout en cette période post électorale tant agitée.

À un mois et demi des élections, un ministre du gouvernement Sama sape les actions du Chef de l’État: il est décidé de démobiliser les officiers généraux des Fardc

Un ministre du gouvernement Sama Lukonde s’oppose aux actions du Chef de l’État Félix Tshisekedi en démobilisant les officiers généraux des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Cette action risque de perturber les élections à venir et compromet la stabilité du pays. Il est urgent que le conseiller spécial du Chef de l’État agisse pour mettre fin à cette situation.