ACTUALITESOCIETE

Unikin: Altercations entre Policiers et étudiants ce matin

La Police nationale a fait usage des gaz lacrymogènes pour disperser les étudiants qui manifestent depuis la nuit jusque ce matin à l’Université de Kinshasa. Les éléments de la Police dépêchés sur place ont fait usage des gaz lacrymogènes pour disperser les étudiants qui tentaient de sortir du site universitaire.

Selon le Général Sylvano Kasongo, le N°1 de la Police de Kinshasa, ses hommes ont recouru à l’usage des gaz parce-que les étudiants qui manifestent veulent sortir du site universitaire pour déranger les paisibles citoyens de vaquer librement à leurs occupations.  »

Nous avons recouru aux gaz parce-que certains étudiants mal intentionnés nous jettent des pierres et des bouteilles en verre « , a-t-il fait savoir sur une Radio locale. Et ce dernier de poursuivre :  » Nous avons envoyé des éléments pour empêcher les Kuluna habitant le parage d’infiltrer les manifestants aux fins de causer des dégâts « .

Selon lui, les étudiants avaient l’intention de rejoindre le Rond-point Ngaba pour semer la panique dans les quartiers environnants. Le Général rappelle que le droit de manifester est reconnu à tous, même aux étudiants, mais ils doivent le faire à l’intérieur du site universitaire parce qu’ils n’ont pas informé l’Hôtel de ville pour manifester sur la place publique.

 » Jusque-là, il n’y a aucun dégât et aucune victime, nous espérons qu’il n’y en aura pas « , a-t-il laissé entendre. Il est à noter que les étudiants de l’Unikin manifestent depuis hier la nuit contre la hausse des frais académiques fixés par l’autorité de tutelle.

JM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer