fbpx

77ème AG de l’ ONU : Alexis Mutanda exige l’adoption et la divulgation, par l’ONU, des rapports de ses experts

alexis mutanda

L’ancien secrétaire général de l’Udps et député honoraire Alexis Mutanda demande au Conseil de sécurité des Nations-Unies de divulguer et d’adopter plusieurs rapports établis par ses experts en rapport avec la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Il a émis ce vœu samedi 24 septembre suite au discours du président de la République Félix Tshisekedi mardi 20 septembre dernier du haut de la tribune des Nations-Unies à l’occasion de la 77ème Assemblée générale de l’ONU.

Ce discours du président congolais dénonçant l’agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda, par l’entremise du M23, a été vivement salué par cet ancien secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) qui a indiqué que le problème de l’Est de notre pays, pour un Congolais qui a la conscience nationale, est de vie ou de mort.

Il nous rappelle du temps du maréchal Mobutu lorsqu’il parlait de la grandeur de ce pays et de l’importance qu’il accordait à la sécurité et au respect des frontières nationales. Pour lui, premièrement, Félix Tshisekedi a touché de la manière la plus claire le point essentiel de la question liée à la sécurité de notre pays.

Parce que, pendant plusieurs années, et spécialement pendant le pouvoir de l’ancien président Joseph Kabila, c’était un tabou de pointer du doigt l’agresseur de notre pays qui est le Rwanda. “Le Chef de l’Etat a mis le doigt sur le vrai problème qui se passe à l’Est de la République. Bien sûr qu’il s’est concentré sur le M23, mais il a fait allusion à toute la situation sécuritaire du pays”.

Deuxièmement, Alexis Mutanda a indiqué que le chef de l’État congolais a pratiquement touché au prétexte que les Rwandais ont toujours utilisé régulièrement et de manière systématique lorsqu’on parle de leur incursion sur le sol congolais. Concernant ce prétexte, Tshisekedi a posé la question de savoir si Paul Kagame peut nous montrer un seul lieu ou village du Rwanda qui est occupé par l’armée congolaise.

A en croire le député honoraire Alexis Mutanda, l’objectif principal de Kagame avec ses troupes c’est d’encourager le commerce illicite des richesses de notre pays.

Se posant la question de savoir comment le Rwanda qui n’a aucun gisement de Coltan peut commercialiser ce minerais produit sur le sol congolais, Alexis Mutanda renvoie ses compatriotes au rapport Maping élaboré sur la période de 1993 à 2003, produit par les experts des Nations-Unies, qui insiste sur les richesses du Congo (en Ituri, au Nord et Sud-kivu) qui sont systématiquement commercialisées par les pays voisins.

Mutanda souhaite que tous ces rapports produits par les experts des Nations-Unies soient vite divulgués et adoptés par ceux qui les ont initiés pour voir de quelle manière on peut procéder dans la résolution de tous ces conflits. Au cas contraire, on ne voit pas la raison d’être d’initiation de ces rapports.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
Ouvrit chat
Hello 👋
Pouvons-nous vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights