Assassinat de l’ambassadeur italien : Eugène Diomi Ndongala rend hommage à l’illustre disparu

« Je tiens à présenter mes condoléances les plus attristées à la République d’Italie à la suite de la mort atroce de l’ambassadeur Luca Attanasio, tué avec deux de ses collaborateurs par des miliciens au Nord Kivu. Mes condoléances à toutes les familles éprouvées, aussi bien italienne que congolaises.

J’ai connu personnellement l’ambassadeur Attanasio, un de plus jeunes ambassadeurs au monde, une personne qui se souciait sincèrement, aussi bien de la défense des droits de l’homme que de l’état de dénouement qui caractérise certaines couches de la population congolaise », a écrit Eugène Diomi Ndongala, ce lundi 22 février 2021, sur son compte twitter.

Le président national de la Démocratie chrétienne (DC) pense que ces assassinats ignobles sont encore plus graves car « les meurtriers ont expressément voulu tuer tous les passagers du véhicule attaqué, aussi bien ceux assis sur les sièges antérieures que postérieurs, comme le prouve la fenêtre postérieure détruite par les tirs d’arme de guerre ».

Diomi dit garder une pensée aux familles des victimes et surtout aux petits enfants de l’ambassadeur Luca, privés de leur père à un très jeune âge.

« 20 ans de chaos au Kivu, c’est trop. C’est dévenu extrême, transformant le grand Kivu en Terra Nullius. Il faut arrêter cette hémorragie. Comment assassiner quelqu’un qui amène l’aide humanitaire et ses valeureux collaborateurs congolais ? », s’est-il demandé en guise de conclusion.

Audrey M

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *