Goma : les sites ravagés par le volcan ne seront plus occupés par les populations ( 1er ministre)

À Goma, l’heure est à présent au retour progressif des déplacés. Au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 7 juin sur la catastrophe naturelle qui a frappé cette partie du pays, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a fait savoir que les sites ravagés le 22 mai dernier par le volcan Nyiragongo ne seront plus occupés par les populations.

Le village Buhene, dans le territoire de Nyiragongo, rasé par la lave du volcan, ne devra plus accueillir les populations. Un autre site sera désigné par les autorités pour les habitants, a fait savoir le chef du gouvernement qui a, par ailleurs, rassuré que son gouvernement travaille afin de permettre aux populations victimes de l’éruption de reprendre leur rythme de vie habituel.

Le Premier Ministre a également annoncé que le Président de la République a décidé de mettre à la disposition de la population de Goma, un hôpital militaire mobile bien équipé pour assurer les soins en renfort aux structures sanitaires existantes dans cette partie du pays où près de 450 000 personnes ont fui.

C-RA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils