Le CASC demande à Modeste Bahati d’agir pour le bien de la population au perchoir du Sénat

Le Collectif d’actions de la société civile (CASC), plateforme regroupant en son sein les organisations traditionnelles de la société civile, les organisations féminines, les mouvements citoyens et des personnalités, salue et prend acte de l’élection du professeur Modeste Bahati Lukwebo à la tête de la deuxième institution du pays.

Dans un communiqué publié mardi 2 mars courant, cette structure rappelle que « le professeur Modeste Bahati Lukwebo a fait un travail de titan comme informateur, son élection à la tête du Sénat est le résultat de son savoir- faire, surtout que le nouveau président de la Chambre haute du parlement congolais a un parcours élogieux et riche depuis la société civile à la politique, de surcroît technocrate et professeur des universités », note Joseph Nkinzo, coordonnateur national du CASC.

Le CASC espère que l’arrivée de Bahati à la tête du Sénat pourra laver l’image de marque de cette institution, « ternie par la megestion, détournement et l’autoritarisme du bureau sortant ».

Le CASC demande à Bahati d’agir pour le bien de la population congolaise et de collaborer étroitement avec la société civile congolaise dans sa pluralité pour des résultats efficaces et efficients.

Audrey M

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils