Camp de déplacés

Nord-Kivu : des morts parmi les 200 000 déplacés en raison de conditions de vie déplorables.

Plus de 200 mille civils se sont déplacés des villages du territoire de Rutshuru et Nyiragongo à la suite des affrontements entre FARDC et les rebelles du M23 soutenus par l’armée rwandaise.

%d blogueurs aiment cette page :